Pages Menu
Categories Menu

La stratégie du cash game

En jouant au cash game, il ne suffit pas de gagner une partie. Il faut aussi savoir générer des profits. Dans ce cas, il est important que le joueur ait une bonne stratégie. Avant de commencer la partie, il faut définir la variante du jeu à la quelle on veut jouer, choisir la table qu’il nous faut. La stratégie diffère selon que le jeu soit en short stack ou en short handed.

 

Le choix de la table

En cash game, la limite du jeu devrait correspondre au niveau de bankroll pour diminuer les pertes en cas de défaite. Cela procurera aussi au joueur une bonne latitude de jeu. Il doit avoir assez d’argent pour jouer. Le mieux est de ne pas miser plus de 1 % de son bankroll dans une partie.
Moins il y a de joueur sur une table, moins il y a de probabilité d’avoir de bonne mains comme une paire de K au préflop. Le jeu est alors plus large. En outre, moins il y a de joueurs, plus on aura la possibilité de se placer en position de cut-off ou de dealer. Ce qui est la meilleure position pour faire des relances.
Observer le pot moyen de la table permet d’avoir une idée du style de jeu sur la table : si le pot est plus de 15 fois le big blind, cela signifie que le jeu est large et qu’il serait difficile de bluffer ou de voler des blinds. Si le pot est inférieur à 5 fois du big blind, le jeu à table est serré.
Etudier les joueurs à table permet de choisir son siège. Il est important de repérer les bons joueurs et les pigeons suivant la taille du pot et leur style de jeu. Un bon joueur en général a un pot bien élevé. En plus, son style de jeu change régulièrement en fonction de l’évolution du jeu. Il faut aussi retrouver les joueurs passifs et les joueurs agressifs. L’idéal est de se mettre à gauche du joueur agressif pour ne pas subir de sur relance de sa part, ou à droite du joueur passif pour relancer et bluffer.

 

Le jeu en « Short stack »  :

Le jeu est en short stack si le nombre des jetons du joueur est égal à 12 fois le big blind et si les autres joueurs ont au moins 3 fois plus de tapis. Il est alors mieux pour le joueur de se mettre à une table où le nombre de joueur est supérieur à 7 afin d’avoir plus de chance d’avoir de mains fortes au flop. En short stack, le joueur devrait jouer serrer et ne jouer que les mains fortes comme une paire d’As au Flop. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à jouer tapis.

 

Le jeu en « Short handed » :

Le jeu en short handed est un jeu où le nombre maximum de joueurs assis à une même table est de 6. Les joueurs se trouvent alors souvent en position tardive ou en tête à tête. Le style de jeu qui correspond à cette configuration est le jeu large agressif. De plus, la valeur moyenne des mains est élevée. Pour cela, il faut privilégier les mains hautes comme les As, K et les petites paires. Comme le joueur sera souvent en position de blind, il devrait compenser les pertes dues aux mises obligatoires par des relances en fin de parole. Avec une main haute au préflop, il pourrait relancer au bouton quand tout le monde, outre les blinds est couché.